Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mes Lectures #2 - Stephen King, Mr Mercedes

Publié le par Yannick Giammona

En ce début d'année 2017, j'ai décidé de faire une sorte de chronique qui reviendra régulièrement sur mon blog : il s'agit de vous parler de mes lectures personnelles. En effet, j'ai créé ce blog pour vous faire part de mon aventure d'écrivain, mais la lecture étant une passion partagée avec vous, je me suis dit "pourquoi ne pas parler aussi de mes lectures, ce qui pourrait me permettre d'échanger avec mon lectorat ?"

Aujourd'hui, après vous avoir parlé de "L'Espionne" de Paulo Coelho, je vais vous faire un deuxième compte-rendu de lecture. Et je suis désolé, mais il risque d'être élogieux, car il s'agit de mon auteur préféré : le grand Stephen King ! Je ne compte plus le nombre de romans et de nouvelles que j'ai lues de ce véritable artiste de la plume, mais j'ai rarement été déçu. Pour tout vous dire, c'est lui MA grande source d'inspiration pour l'écriture, et je suis même ses conseils, qu'il avait réunis dans des mémoires...

Mais ne nous perdons pas trop sur le sujet, ici il s'agit de vous parler de son roman "Mr Mercedes", premier d'une trilogie (je vais d'ailleurs m'empresser de commencer la suite, dont je vous parlerai dans quelques temps bien sûr...).

Pour commencer, King sort un peu de sa zone de confort, puisqu'il ne s'agit pas là d'une histoire qui sombre dans le fantastique ou la science-fiction. L'auteur américain a écrit un thriller, et il l'a bien fait. Vous vous attendiez au contraire de ma part ? Je vous avez prévenu, vous risquez d'être déçu ! 

Il n'y a pas que du positif dans cette oeuvre, il faut le dire, mais King mène bien sa barque. L'inspecteur Hodges, flic à la retraite qui pense au suicide tellement il s'ennuie, est remis en selle par un assassin qui revendique le fait de ne pas s'être fait chopper, et qui veut mener Hodges à commettre l'irréparable. Seulement voilà, il n'en fallait pas plus pour remettre l'Off-Ret (officier retraité) en piste, lui qui aura pour seul objectif (et quoique cela lui en coûte) d'attraper ce "terroriste" avant qu'il ne recommence à tuer...

Voilà, après ce petit pitch, voici les points positifs : le chassé-croisé entre l'inspecteur Hodges et Brady, le meurtrier, est salement bien mené, avec de nombreux rebondissements. King trompe son lecteur, comme il sait le faire depuis longtemps. De plus, la fin de ce roman est haletante : jusqu'aux dernières pages, on ne sait pas si l'assassin se fera attraper ou s'il commettra une nouvelle tuerie. Enfin, le vocabulaire est naturel et abordable, et le livre se lit très facilement (pour les lecteurs un peu récalcitrants à la vue des 660 pages qui composent le roman).

Passons aux quelques points négatifs : il n'y a pas vraiment d'incohérence, mais parfois je trouve que King a choisi la facilité sur certains éléments. Une Mercedes volée grâce à un système visant à créer une seconde clé électronique (King précise même à la fin du roman que ce serait impossible), ainsi que quelques scènes rapides où l'action va peut-être un peu vite. Mais cela n'engage que moi...

Pour finir, j'ai tout de même adoré ce roman, comme j'ai adoré toutes les oeuvres de Stephen King ! Je suis même admiratif quand je vois le nombre de personnages qu'il arrive à impliquer dans son roman, sans jamais perdre le fil et en leur créant une vie et un caractère chacun. Pour l'instant, je m'en sens incapable... Et je terminerai en disant : vivement la suite, car la dernière page de "Mr Mercedes" laisse une multitude de possibilités. Mais je ne vous en dis pas plus !

Voilà pour le bilan de "Mr Mercedes" de Stephen King, bon week-end à toutes et à tous, bientôt je vous parlerai de la suite, car ce  sera  ma prochaine lecture...

Commenter cet article