Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Yannick Giammona

auteur indépendant et fier de l'être

Promis, je vais être plus actif...

Ce dimanche, je me suis fait une réflexion (eh oui, ça m'arrive de réfléchir ! laugh) et je me suis rendu compte d'une chose : j'écris de moins en moins sur ce blog... Au départ, je m'étais dit qu'un article par mois suffirait puis, en début d'année, je me suis dit que j'allais essayer de passer à deux articles par mois. J'ai tenu cet engagement sur le mois de janvier, mon actualité avec mon nouveau roman aidant, et puis... Après avoir publié l'article sur mes projets à la fin du mois, je n'ai plus rien écrit ! Un mois et demi sans rien vous donner à lire... Alors, il faut que ça change, vous ne croyez pas ? frown
Promis, je vais être plus actif...
Ecrire plus oui, mais quoi écrire ?

La première question qui se pose quand on décide d'écrire plus souvent est la suivante : sur quels sujets écrire pour intéresser mon lectorat ? Je pense qu'à travers les réseaux sociaux, je commence à avoir des personnes qui me suivent régulièrement et viendront lire ce blog quand je publierai de nouveaux articles. Mais je dois maintenant réfléchir à ce que je veux écrire. Sans être mégalo (loin de moi cette idée, en face-à-face avec les gens j'aime si peu parler de moi), je me suis dit que je pourrais vous en dire un peu plus sur moi. Histoire de mieux me connaître, parce que je suis accessible (eh oui, je ne suis pas un auteur de best-seller alors je reste accessible...). Et puis, histoire de parler d'autre chose que de lecture et de livres (même si c'est super), parce que j'ai plein d'autres passions dont je pourrais vous parler. J'aime et fais plein de choses dans la vie, la plupart bénévolement mais que voulez-vous : sans passions, la vie n'aurait pas le même goût et on s'ennuierait, non ? Bien entendu, je continuerai à écrire des articles autour de mes livres, de mon travail d'auteur et de tout ce qui tourne autour (promotion, salons et dédicaces, projets etc...). Et si j'arrive à vous faire un article par semaine, soit tous les lundis (parce que c'est mon jour de repos fixe dans mon travail rémunéré), ce sera déjà super !

Voici donc un premier article pour mieux me connaître et en savoir un peu plus sur une autre de mes passions : la radio. Je ne parle pas là des radios que l'on fait quand on est malade, mais bien de ce média où tout passe par le son et où chaque mot, chaque silence, peut avoir son importance...

Promis, je vais être plus actif...
La radio, une véritable passion

Depuis longtemps, le monde de la radio me passionne. Je me rappelle que quand j'étais au lycée, un oncle connaissait un animateur d'une petite radio locale située à Libourne, en Gironde. J'avais eu l'opportunité d'aller voir cette personne dans son studio et son métier m'avait fasciné. A cette époque, j'adorais déjà écouter la radio depuis quelques temps. Il faut resituer le contexte : à la fin des années 90, la radio permettait encore de découvrir de nouveaux artistes et on enregistrait encore les morceaux sur des cassettes (un temps que les moins de... bref, vous connaissez la chanson). J'adorais également écouter les radios libres le soir, même si les sujets n'étaient pas toujours adéquats pour un adolescent.

A ce moment-là, j'aurais déjà voulu en faire mon métier mais soyons honnête, on me l'a déconseillé. Quand j'étais au lycée, une conseillère d'orientation m'a dit qu'il n'y avait aucun avenir dans ce métier et qu'il n'existait pas de vraie formation pour être animateur en radio ou même travailler dans la partie technique. Ce que je ne savais pas à l'époque (et cette personne ne le savait peut-être pas non plus), c'est qu'il existait des formations et que j'aurais pu en suivre une après avoir obtenu mon bac. Mais bon, quand on est mal informé...

Ensuite, quand j'étais à la fac (c'était en 2005), j'ai pu réaliser un stage avec l'équipe de journalistes de la radio bordelaise Wit FM. Là encore, j'avais adoré ces trois semaines passées avec cette équipe qui m'avait permis de réaliser des reportages avec eux, dont certains avaient même été diffusés à l'antenne lors du journal du soir. Quel fierté, quand je m'en rappelle ! Cela m'a même donné envie de faire du journalisme et à cette époque, j'ai tenté de rentrer dans une école de journalisme avec dans l'idée de finir en radio pour pouvoir enfin faire ce métier qui me plaisait tant. Mais n'ayant pas réussi le test d'entrée à la plus grande école de journalisme de Bordeaux, j'ai ensuite (peut-être à tort) laissé tomber cette idée...

Promis, je vais être plus actif...
J'aimerais toujours en faire mon métier, mais...

Pour en finir avec la chronologie et ce sentiment d'être lié au monde de la radio depuis un certain temps, j'ai pris un autre chemin après la fac. J'ai passé le concours de recrutement des professeurs des écoles (CRPE) et j'ai exercé ce métier pendant six ans. Mais, pour diverses raisons, je m'en suis lassé et j'ai décidé de quitter ce métier en 2016. Deux options s'offraient alors à moi, liées aux deux passions desquelles je rêvais (et rêve encore) de vivre : l'écriture et la radio. C'est alors que je me suis dit qu'il ne fallait rien regretter. Je me suis lancé dans l'écriture en auto-édition (ça, vous connaissez si vous me suivez, puisque j'ai sorti deux livres depuis 2017) et j'ai à nouveau tenté ma chance en radio. J'ai alors appris qu'il existait une formation pour devenir animateur radio, sur Paris. J'ai tout quitté en Gironde pour venir m'installer en région parisienne et je suis rentré dans cette école, qui dispense des cours du soir pour les gens qui sont en changement de profession. J'ai passé plus de huit mois à suivre ces cours trois soirs par semaine, avec l'envie de rentrer dans ce métier où, il est vrai, les places sont chères.

Tellement chères qu'au terme de cette formation, je ne suis pas parvenu à trouver d'emploi. Pourtant, depuis juin 2017, j'ai tout tenté. J'ai envoyé des CV et des maquettes à de nombreuses radios, mais il faut croire que je ne rentre pas dans le moule. Je n'ai toujours pas eu l'occasion de faire de la radio mon métier mais ce n'est pas grave, tant que je peux parler derrière un micro. Ce que je fais régulièrement depuis janvier 2018 grâce à un ami rencontré lors de cette formation radio à Paris. Même si c'est du bénévolat, quel plaisir d'être au micro de Wanted Radio, cette webradio dont je vous parle. Et peut-être qu'un jour, qui sait, en plus de lire mes livres, vous m'écouterez à la radio...

Promis, je vais être plus actif...

Voilà pour ce premier article d'une série qui se voudra plus régulière (enfin, j'espère tenir le rythme et je compte sur vous pour me taper sur les doigts si je manque à l'appel wink).

Si vous avez envie de réagir à cet article ou de me laisser un petit mot, n'hésitez pas à laisser votre petit commentaire. Ou sinon, mais vous le savez déjà, vous pouvez me contacter via mon compte Twitter ou ma page Facebook, je me ferai un plaisir de vous répondre et de partager une discussion avec vous...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
merci .. bient fait
Répondre