Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #ecrivain tag

Le choix des personnages dans mes nouvelles

Publié le par Yannick Giammona

Bonjour à toutes et à tous, comme d'habitude, je me fais un planning d'articles à écrire sur ce blog, mais je n’arrive pas à m'y tenir car j'ai du travail et que je suis pris par la promotion de mon livre ! Alors je tiens encore à m'excuser, et pour me faire pardonner, je vous réserve une petite surprise dans cet article : je vais vous parler des personnages de mon premier livre, "des Aventures Hors du Commun", en vous expliquant les choix que j'ai pu faire dans chacune des trois nouvelles qui composent cet ouvrage. Vous êtes prêts ? Allez, c'est parti !

  • Les prénoms des personnages

Tout d'abord, parlons du choix des prénoms : sachez que c'est toujours une galère pour moi ! Pourquoi ? Parce que déjà, j'ai du mal à donner un prénom d'une personne que je connais à un de mes personnages. J'ai toujours peur de faire la description (physique et mentale) de ladite personne... Du coup, en général, je prends à peu près l'âge que je veux donner à mon personnage, et je regarde sur internet les prénoms les plus donnés dans son année de naissance. C'est comme ça qu'une enfant de huit ans s'est appelée Zoé, un couple d'une vingtaine d'années Diana et Jonathan, un instituteur s'est appelé Pierre et des retraitées Louise et Joséphine. Bon, après il y a des prénoms qui reviennent à la mode donc ma méthode peut vous paraître erronée (par exemple, Louise est un prénom qui est récemment revenu à la mode). Mais c'est ma façon de faire, parce qu'il est rare qu'un prénom me vienne rapidement à l'esprit et que je l'adopte tout de suite. Pour les noms de famille (il y en a très peu dans ce livre, mais dans mon premier roman il y en aura), c'est différent : soit un nom que j'ai lu dans un livre ou entendu dans un film ou une série me vient, et je le trouve adapté donc je le reprends, soit là aussi je fais une recherche sur internet, mais sans objectif précis. Je cherche des noms plus ou moins courants, et quand j'en trouve un qui me plaît, je l'adopte !

  • L'âge des personnages

Pour le choix de l'âge de mes personnages, tout dépend du contexte et de ce qui est raconté dans l'histoire que j'écris. Si on prends "Le Don", j'ai décidé de partir du personnage d'une petite fille de huit ans car je voulais partir d'un personnage qui dès son plus jeune âge n'est pas comme les autres, et doit tout apprendre pour maîtriser sa vie et le pouvoir qui est le sien. On aurait pu suivre l'évolution de ce personnage dans son adolescence et sa vie d'adulte aussi, mais qui sait, ça fera peut-être l'objet d'une autre histoire ? Dans la nouvelle "De L'Autre Côté Du Miroir", j'ai choisis de mettre en scène un jeune couple, car il me fallait une jeune femme qui passait son temps à s'admirer dans ce miroir qui est un objet maléfique... Et elle devait avoir un conjoint qui tenterait de jouer les super-héros pour aller la sauver ! Enfin, dans "Les Voisines", l'âge est proche du mien, et c'est voulu car vous comprendrez ensuite que cette histoire part de quelque chose que j'ai moi-même vécu. Et j'ai mis en scène des retraitées car j'ai déjà eu des voisines de l'âge de Louise et Joséphine...

  • Les origines des personnages

Je ne vais pas vous parler là d'origines ethniques ou d'autre chose, mais d'où ils viennent dans mon esprit. De qui ou de quoi je me suis inspiré pour les créer, tous ces personnages ? LA plupart du temps, ils sortent tout droit de mon imaginaire, mais certaines situations qu'ils vivent peuvent se rapprocher de faits réels. Par exemple, Zoé, Diana et Jonathan sont inventés de A à Z, mais quand Zoé est en classe et qu'elle fait une dictée, j'ai pu m'inspirer de faits réels, puisque j'ai été instituteur et que je sais comment on fait une dictée à des enfants de huit ans. En revanche, les personnages de Pierre, et surtout ceux de ses voisines, Louise et Joséphine, sont inspirés par la vie réelle. En effet, j'ai choisi de décrire Pierre comme étant un instituteur, car j'avais besoin qu'il passe du temps chez lui pour pouvoir voir le manège de ses voisines. Là encore, comme j'ai moi-même exercé ce métier, je sais que l'on peut avoir pas mal de temps chez soi, même si c'est du temps où on travaille pour préparer sa classe ou corriger des copies. Mais l'action se passant pendant l'été, Pierre peut aisément rester chez lui pendant que sa femme est au travail. De plus, les deux voisines de ce pauvre Pierre sont inspirées par ds voisines que j'ai eu moi-même, et qui déménageaient. Comme Louise et Joséphine, elles faisaient des allers(-retour incessants en passant devant chez moi, et il m'arrivait de discuter avec elle. Même dans la description physique, on retrouve de vrais éléments. Bon, par contre, mes voisines n'étaient pas des tueuses en série, et elles transportaient de vrais objets, pas des corps. Désolé si ce détail vient vous décevoir...

  • Le caractère des personnages

Les nouvelles de mon premier livre étant assez courtes, j'ai volontairement choisi de ne pas trop développer le caractère des personnages les composant. J'ai préféré me concentrer sur ce qu'il se passe que sur leur caractère et leurs sentiments. Mais le personnage de Zoé, dans la première nouvelle, est un peu développé : on m'a d'ailleurs reproché de trop la faire parler et réagir comme une adulte. C'est certainement vrai, mais je voulais qu'elle ait des réactions plutôt normales face à ce don surnaturel qu'elle a reçu de la part de Dame Nature. Et je me voyais mal la faire parler comme une enfant qui ne comprendrait rien. Ceci étant dit, on voit tout de suite que c'e'st une petite fille courageuse et aussi curieuse, qui veut comprendre comment gérer son pouvoir et qui veut le contrôler. Et je peux vous assurer que je réfléchis sérieusement à développer encore ce personnage, peut-être dans un roman où on la verra grandir et devenir une adulte (attention spoiler !). Dans les deux autres nouvelles, les caractères des personnages ne sont pas trop développés, surtout dans la deuxième. dans la dernière, on voit quand même que Pierre est très (trop ?) curieux, et que ses voisines sont cruelles et sadiques. Mais on passe vite dessus, car le plus important dans cette histoire, c'est ce qu'il va arriver à ce pauvre Pierre.

Pour conclure, je dirai que je n'ai peut-être pas assez travaillé les personnages, au détriment de l'histoire et de l'action. Mais grâce à toutes les critiques que je peux recevoir sur ce premier livre, je vais m'améliorer et travailler plus les personnages pour les prochaines histoires que je vais écrire (et que je suis déjà en train d'écrire d'ailleurs). Il faut que j'arrive à rendre mes personnages forts et attachants pour mes lecteurs, car si je veux que mes livres plaisent, il faut que vous puissiez vous souvenir des personnages. C'est, d'après moi, la recette pour faire un bon livre. Qui a oublié les héros de Emile Zola, Jules Verne ou encore Sir Arthur Conan Doyle pour ne citer qu'eux ? Personne, et des fois on se rappelle plus de ces fortes personnalités (comme Sherlock Holmes ou Le Petit Prince, par exemple) que des aventures qu'ils ont vécues.

Voir les commentaires

"Des Aventures Hors Du Commun" : Premier bilan après trois mois

Publié le par Yannick Giammona

Bonjour tout le monde, hier nous étions le jeudi 17 août, et mon premier livre "Des aventures Hors Du Commun" fêtait ses trois mois... Youpi ! Rien de très original, mais je me suis dit qu'il était temps de faire un premier bilan sur les retours des lecteurs, et sur la rentabilité et les ventes de ce livre... Autant dire que le bilan est positif mais mitigé, et je vais vous expliquer pourquoi.

Tout d'abord, parlons des retours que m'ont fait les lecteurs sur le livre. Dans l'ensemble, j'ai eu des retours positifs, ce qui est très agréable. Les trois nouvelles sont appréciées, avec une préférence qui se dégage pour la troisième, "Les voisines". Mes lecteurs me verraient plus évoluer dans l'univers de cette nouvelle... De plus, quelques personnes m'ont suggéré d'écrire une suite à la nouvelle "Le Don", car ils aimeraient voir le personnage de Zoé se développer au-delà de l'enfance. C'est une piste à laquelle je suis en train de réfléchir ! Le seul point négatif dans ces retours, ce sont les fautes et coquilles qui sont assez présentes dans l'édition du livre. Sachez que j'y travaille, et que si je dois ré-imprimer des exemplaires papiers, tout cela aura disparu.

Deuxième point, les premières chroniques qui sont nées pour "Des Aventures Hors Du Commun." Je les partage régulièrement sur mes réseaux (Facebook, Twitter et Instagram) et là aussi les retours de lecture sont positifs. Quelques chroniquer(euse)s ont laissé des avis sur Amazon et Babelio, et le livre est bien noté jusque-là. J'ai noté que le contenu du livre est apprécié, ainsi que mon style d'écriture. Mais ce qui plaît aussi, c'est la couverture créée par Virginie Wernert ! L'occasion de la remercier une fois de plus pour son magnifique travail... Et ce n'est pas fini pour les chroniques littéraires, car sur vingt-six livres envoyés à des bloggeur(euse)s, il n'y a eu que cinq chroniques pour le moment. La rentrée s'annonce donc chargée pour Zoé, Diana et Jonathan, et pour Pierre et ses voisines !

Dernier point sur lequel je voudrais m'attarder un peu, ce sont les ventes de livre. Je ne suis pas porté sur l'aspect financier, car je n'écris pas pour me faire de l'argent ou être connu. Mais j'aimerais juste rentrer dans mes frais, et on n'y est pas encore. Je développe. Le point positif, c'est que j'ai vendu 47 livres papiers (sur 100 exemplaires) à des proches, qui m'ont tous payé le livre, parfois plus cher que le prix de vente. Si on rajoute l'exemplaire pour le dépôt BNF et les 26 envoyés pour des chroniques, j'en suis à 74 exemplaires papiers écoulés. On se rapproche des 100 premiers exemplaires, et de la ré-impression avec les coquilles en moins ! C'est génial, mais il y a un petit bémol tout de même. J'ai beaucoup de mal, je trouve, à attirer de nouveaux lecteurs, qui sont en-dehors de ce cercle de l'entourage. C'est la phase la plus difficile : étendre son réseau et se faire connaître alors qu'on part de rien. De plus, les ventes numériques sont au plus bas, ce qui m'étonne : quatre exemplaires numériques, dont deux vendus à des proches. Je ne sais pas pourquoi ces ventes sont si basses, alors que le prix défie toute concurrence, et qu'il est bien moins cher qu'en version papier. Mon faible étant, d'après moi, la communication, c'est peut-être là qu'il faut que je travaille mieux pour étendre mon réseau.

Pour terminer ce petit billet, je ne peux pas vous laisser sans vous remettre les liens pour acheter mon premier livre. Je vous rappelle donc qu'il est disponible sur Amazon, au format papier en cliquant ICI et au format numérique en cliquant ICI. Pour la version iPad, vous pouvez aussi le trouver (et moins cher) sur iTunes, en cliquant ICI.

Pour conclure, je tire donc un bilan mitigé de ces premiers mois de vie de mon livre. D'un côté, je suis super heureux des retours que j'ai pu avoir, et du fait d'avoir vendu quasiment 50 livres à mes proches. Les retours de lecture des premières chroniques sont aussi extrêmement positifs, et ça met du baume au coeur ! Mais d'un autre côté, j'ai du mal à voir comment dépasser ce cercle que constitue l'entourage, pour attirer de nouveaux lecteurs dans mon univers. Il y a bien les chroniques de blogs, mais sur les premières parues il y a eu très peu de retours en terme de ventes. Espérons que les prochaines aient plus d'impact. Enfin, je suis très déçu par le format numérique, qui est à un prix très attractif, mais qui ne vend pas. Je me demande pourquoi, et si vous avez des conseils, chers lecteurs, je suis preneur. Sur ces conclusions, je vous souhaite un bon week-end et à bientôt !

Voir les commentaires

Concours Nolim 2017 : Lisez ma nouvelle et votez pour moi !

Publié le par Yannick Giammona

Bonjour tout le monde ! Eh oui, me revoilà, je ne suis pas mort et je n'ai pas abandonné le blog ! Désolé pour mon absence prolongée, mais plusieurs choses m'ont retenu ces derniers temps : la promo à faire autour de mon premier livre "Des aventures hors du commun" (toujours dispo ICI), des petites vacances et du travail d'écriture, encore et toujours... Car on lâche rien, loin de là : je continue à écrire des nouvelles et à travailler sur mon premier roman !

Si je reviens aujourd'hui, c'est pour vous parler d'un petit concours de nouvelles auquel je participe. J'y avais déjà participé en fin d'année dernière, mais un peu en retard : il s'agit du concours Nolim du site www.jedeviensecrivain.com, qui a démarré un peu plus tôt cette année. En effet, le concours a commencé le 20 juin et il prendra fin le 7 septembre. Dès que j'en ai eu connaissance, j'ai commencé à écrire ma nouvelle, pensez bien ! Pour les conditions de participation, il y a un sujet à respecter, qui est le suivant : raconter le jour où votre vie a basculé. Le tout en écrivant un texte comportant entre 20 000 et 30 000 caractères.

J'ai donc réfléchi à ce thème, tout en suivant de près quelques conseils prodigués sur le site du concours par le parrain de celui-ci, qui n'est autre cette année que Franck Thilliez (auteur entre autres de "Sharko" ou encore "Vertige", "Puzzle" ou "Pandemia"). Sachez par ailleurs que le concours fonctionne par vote, donc je vais avoir besoin de votre aide ! Mais ça je vous en reparlerai plus loin dans l'article... Retrouvez ci-dessous la vidéo de présentation du concours, pour ceux qui voudraient aussi y participer, il vous reste du temps !

Et si je vous présentais ma nouvelle maintenant ? Non ? Si ? Allez, un peu d'enthousiasme ! Alors, je ne me suis pas mis moi-même en situation, mais j'ai choisi de prendre un personnage féminin, pour qui tout allait bien, jusqu'à ce qu'un terrible événement ne chamboule sa vie. Pour faire plus simple, voici un petit pitch préparé rien que pour vous : "Justine avait tout dans la vie. C'était une femme simple, heureuse avec son mari et son fils de trois ans. Mais c'était sans compter sur ce chauffard qui allait changer sa vie. Justine va perdre son mari, son fils, ainsi que l'usage de ses membres. A partir de là, elle n'aura qu'une idée en tête, se venger de l'homme qui a fait basculer sa vie..." Voilà, il ne vous manque plus que le titre (qui peut être utile pour retrouver ma nouvelle sur le site JeDeviensEcrivain et aller voter pour elle) : "Une vengeance au goût de sang". J'espère que ça vous donne envie de la lire !

En attendant le début du mois de septembre et les résultats, vous pouvez donc aller lire cette nouvelle en intégralité ICI, et voter pour elle si elle vous plaît. N'hésitez d'ailleurs pas à me laisser un petit commentaire sous cet article pour me dire ce que vous en pensez, votre avis est toujours important, mes chers lecteurs ;)

Pour conclure, ne vous inquiétez pas, je vais faire de gros efforts pour être plus présent sur le blog tout au long de l'été : je vous prépare des compte-rendus de lecture, mais aussi d'autres articles qui je l'espère vous plairont... Et on n'oublie pas de lire mon premier livre, et de m'envoyer sa petite photo pour la promo, et pourquoi pas de laisser son petit commentaire sur Amazon, ça sera grandement apprécié. A bientôt !

Voir les commentaires

Mes Lectures #2 - Stephen King, Mr Mercedes

Publié le par Yannick Giammona

En ce début d'année 2017, j'ai décidé de faire une sorte de chronique qui reviendra régulièrement sur mon blog : il s'agit de vous parler de mes lectures personnelles. En effet, j'ai créé ce blog pour vous faire part de mon aventure d'écrivain, mais la lecture étant une passion partagée avec vous, je me suis dit "pourquoi ne pas parler aussi de mes lectures, ce qui pourrait me permettre d'échanger avec mon lectorat ?"

Aujourd'hui, après vous avoir parlé de "L'Espionne" de Paulo Coelho, je vais vous faire un deuxième compte-rendu de lecture. Et je suis désolé, mais il risque d'être élogieux, car il s'agit de mon auteur préféré : le grand Stephen King ! Je ne compte plus le nombre de romans et de nouvelles que j'ai lues de ce véritable artiste de la plume, mais j'ai rarement été déçu. Pour tout vous dire, c'est lui MA grande source d'inspiration pour l'écriture, et je suis même ses conseils, qu'il avait réunis dans des mémoires...

Mais ne nous perdons pas trop sur le sujet, ici il s'agit de vous parler de son roman "Mr Mercedes", premier d'une trilogie (je vais d'ailleurs m'empresser de commencer la suite, dont je vous parlerai dans quelques temps bien sûr...).

Pour commencer, King sort un peu de sa zone de confort, puisqu'il ne s'agit pas là d'une histoire qui sombre dans le fantastique ou la science-fiction. L'auteur américain a écrit un thriller, et il l'a bien fait. Vous vous attendiez au contraire de ma part ? Je vous avez prévenu, vous risquez d'être déçu ! 

Il n'y a pas que du positif dans cette oeuvre, il faut le dire, mais King mène bien sa barque. L'inspecteur Hodges, flic à la retraite qui pense au suicide tellement il s'ennuie, est remis en selle par un assassin qui revendique le fait de ne pas s'être fait chopper, et qui veut mener Hodges à commettre l'irréparable. Seulement voilà, il n'en fallait pas plus pour remettre l'Off-Ret (officier retraité) en piste, lui qui aura pour seul objectif (et quoique cela lui en coûte) d'attraper ce "terroriste" avant qu'il ne recommence à tuer...

Voilà, après ce petit pitch, voici les points positifs : le chassé-croisé entre l'inspecteur Hodges et Brady, le meurtrier, est salement bien mené, avec de nombreux rebondissements. King trompe son lecteur, comme il sait le faire depuis longtemps. De plus, la fin de ce roman est haletante : jusqu'aux dernières pages, on ne sait pas si l'assassin se fera attraper ou s'il commettra une nouvelle tuerie. Enfin, le vocabulaire est naturel et abordable, et le livre se lit très facilement (pour les lecteurs un peu récalcitrants à la vue des 660 pages qui composent le roman).

Passons aux quelques points négatifs : il n'y a pas vraiment d'incohérence, mais parfois je trouve que King a choisi la facilité sur certains éléments. Une Mercedes volée grâce à un système visant à créer une seconde clé électronique (King précise même à la fin du roman que ce serait impossible), ainsi que quelques scènes rapides où l'action va peut-être un peu vite. Mais cela n'engage que moi...

Pour finir, j'ai tout de même adoré ce roman, comme j'ai adoré toutes les oeuvres de Stephen King ! Je suis même admiratif quand je vois le nombre de personnages qu'il arrive à impliquer dans son roman, sans jamais perdre le fil et en leur créant une vie et un caractère chacun. Pour l'instant, je m'en sens incapable... Et je terminerai en disant : vivement la suite, car la dernière page de "Mr Mercedes" laisse une multitude de possibilités. Mais je ne vous en dis pas plus !

Voilà pour le bilan de "Mr Mercedes" de Stephen King, bon week-end à toutes et à tous, bientôt je vous parlerai de la suite, car ce  sera  ma prochaine lecture...

Voir les commentaires

Mes Lectures #1 - Paulo Coelho, L'Espionne : compte-rendu

Publié le par Yannick GIAMMONA

En ce début d'année 2017, j'ai décidé de faire une sorte de chronique qui reviendra régulièrement sur mon blog : il s'agit de vous parler de mes lectures personnelles. En effet, j'ai créé ce blog pour vous faire part de mon aventure d'écrivain, mais la lecture étant une passion partagée avec vous, je me suis dit "pourquoi ne pas parler aussi de mes lectures, ce qui pourrait me permettre d'échanger avec mon lectorat ?"

Il y a deux semaines, je vous présentais cette nouvelle rubrique, en vous faisant part de ma première lecture de l'année : le roman "L'espionne", de Paulo Coelho. Pour reprendre simplement le sujet traité par l'auteur brésilien, il s'agit de raconter à travers une fiction les principales étapes de la vie de Mata Hari, accusée d'espionnage lors de la Première Guerre Mondiale, et exécutée.

Comme souvent avec Coelho, la lecture a été rapide : à peine une semaine et demie pour dévorer ce roman, d'une part parce qu'il se lit facilement, et d'autre part parce qu'il y a des choses très intéressantes là-dedans.

Attention, je ne vais pas passer mon temps à encenser Paulo Coelho, même si c'est un de mes auteurs préférés ! Pour être clair, on est loin des sommets atteints par "L'Alchimiste" ou encore "Adultère", qui était sorti en 2014. Peut-être est-ce parce que monsieur Coelho s'attaque là à des faits qui se sont réellement passés, et qu'il essaye de les raconter sans vraiment les connaître ?

Quoiqu'il en soit, je peux dire que je n'ai pas adoré cette oeuvre, même si la vie de cette femme est très intéressante sous certains aspects. Mais il ne se passe pas grand chose, il n'y a pas beaucoup d'action dans ce roman (et je pense que ce n'était pas le but de toute façon). De plus, par rapport à d'autres oeuvres de l'auteur brésilien, il y a peu de place à la réflexion. D'habitude, les sujets de réflexion sont nombreux dans les romans de Paulo Coelho (je fais encore référence à "L'Alchimiste" ou "Adultère", oeuvres qui nous font réfléchir sur nos conditions d'humains). Là, j'en ai trouvé très peu. C'est peut-être moi qui ne me sens pas proche de Mata Hari, et qui du coup ne comprends pas ses interrogations et ne me sens pas concerné... Dites-moi ce que vous en pensez si vous avez lu "L'espionne" !

Pour finir, une note positive tout de même : ça reste très bien écrit, c'est du Coelho dans le style, pas de doute ! Comme j'ai dit un peu plus haut, j'ai lu ce livre rapidement, il est très facile d'accès et pas compliqué du tout à comprendre. Ce qui reste agréable, et c'est ce qui ma donné envie de le lire, et ce jusqu'au bout. Car honnêtement, si le même genre de roman avait été écrit par un autre auteur, je ne suis pas sûr de m'y être intéressé...

Voilà pour le bilan de L'espionne de Paulo Coelho, bon week-end à toutes et à tous, et bientôt je vous parlerai de ma prochaine lecture pour poursuivre cette rubrique qui viendra régulièrement.

Voir les commentaires

Bilan 2016 : petit à petit, l'oiseau fait son nid...

Publié le par Yannick Giammona

Aujourd'hui, samedi 31 décembre 2016, il est temps de faire un petit bilan sur mes activités littéraires de l'année, avant d'en entamer un nouveau chapitre. Car c'est ainsi, le livre de la vie n'est jamais terminé, on n'y appose jamais le mot fin, et c'est à nous d'en noircir les pages.

Comme on peut le voir sur la photo ci-dessus, cette année j'ai été très actif en terme d'écriture. En effet, avec 7 mois d'arrêt car j'ai voulu changer de travail (je rappelle que j'étais professeur des écoles, mais j'ai fait une sorte de burn-out qui m'a fait changer de voie), j'ai enfin eu le temps de m'adonner à fond à une de mes passions.

Le bilan est donc très positif, et je vais prendre le temps de vous faire une petite liste de ce que j'ai pu accomplir comme travail tout au long de cette année 2016 :

- l'écriture de trois nouvelles (dont "Le Don" et "De l'autre côté du miroir", dont vous pouvez retrouver des extraits sur ce blog) : ces nouvelles sont destinées à être publiées dans mon premier ouvrage, qui devrait sortir courant 2017 en auto-édition ;

- le premier jet d'un roman, qui devrait s'intituler "Oui, je l'aimais" : ce roman est actuellement en cours de réécriture, je vous en reparlerai plus tard pour au moins vous en faire le synopsis ;

- enfin, d'autres projets sont en cours : j'ai notamment quelques autres idées de nouvelles (au moins trois, dont une est déjà en cours d'écriture).

Finalement, je n'ai pas chômé cette année, et je ne compte pas m'arrêter là ! Même si aujourd'hui j'ai moins de temps que lorsque j'étais en arrêt maladie, j'arrive à continuer d'écrire et la passion est toujours là. Restez donc connectés pour suivre mes aventures d'écrivain en herbe et vous tenir au courant de mes premières publications d'ouvrage, car il y en aura je peux vous l'assurer.

Une page va se tourner, le chapitre 2016 va se terminer, il est donc temps pour moi de vous souhaiter une très bonne année pour ce nouveau chapitre qui s'ouvre sur 2017, tous mes voeux de santé, de bonheur et de tout ce que vous désirez ! A bientôt...

Voir les commentaires

Je me présente, je m'appelle Yannick (et non Henri...)

Publié le par Yannick Giammona

Je me présente, je m'appelle Yannick (et non Henri...)
Lectrices/lecteurs, bonjour à toutes et à tous !

Oui, j'aime bien commencer par saluer les gens, ça fait plus poli... Et puis bon, maintenant que ce blog est créé (depuis une semaine aujourd'hui), il va falloir attirer les gens et leur donner envie de venir lire mes publications, alors autant commencer par une petite salutation !

Ceci étant dit, place à une petite présentation, je vais devoir me méfier et mettre mon ego de côté pour parvenir à me livrer un petit peu...

Pour ce qui est de mon parcours professionnel, ça va aller assez vite : j'ai été professeur des écoles pendant 6 ans, jusqu'à l'année dernière où j'ai eu envie de changer de voie, un peu désabusé par le système éducatif français. Je vous passe les détails, mais j'ai décidé de suivre mon cœur et une autre voie : celle de l'animation radio, pour laquelle je vais bientôt commencer une formation.

Ce changement de parcours a aussi été effectué suite à un tournant dans ma vie personnelle : un mariage raté, qui a pris fin après moins d'un an, et avant cela la perte du bébé que mon ex-femme et moi attendions. Rangez les mouchoirs, ce sera tout pour les choses négatives. Passons tout de suite au positif : j'ai toujours rêvé d'écrire des nouvelles et des romans et de les partager avec les gens. Voilà donc pourquoi j'ai profité d'une petite période d'inactivité après l'arrêt de mon métier de professeur des écoles pour m'y mettre plus que sérieusement (j'avais peu de temps avant pour m'adonner à cette passion), et surtout pour commencer quelques démarches dans le but d'être bientôt publié.

Cette idée rejoint mes projets futurs : j'ai deux nouvelles qui sont terminées, une troisième en cours et je travaille également sur un roman (j'en ai terminé le premier jet cet été, et je m'engage désormais dans un gros travail de relecture, qui à mon avis va durer plusieurs mois...). Je vais donc pouvoir commencer plus sérieusement mes démarches, car j'aimerais bien publier les trois nouvelles dans un seul et même recueil.

Voilà donc, je vous le rappelle, le but de ce blog : vous faire découvrir des extraits de mes écrits, mais aussi partager avec vous les résultats de mes démarches pour la publication. Nous pourrons ainsi partager nos diverses expériences. Mais j'attends aussi des avis (constructifs) sur ce que je suis capable de faire, et surtout un échange dans la joie et la bonne humeur !

A bon entendeur, je vous dis à bientôt avec un premier extrait d'une de mes premières nouvelles...

Voir les commentaires